Guinée, vers un déconfinement progressif/LEJEPAD filtre le discours du chef de l’Etat

 

Le lundi 15 juin, dans une adresse à la nation, le président de république Pr Alpha Condé a décidé, sans surprise, l’allègement des mesures prises dans la croisade contre la Covid-19 en République de Guinée. Pour savoir ce qui change, LEJEPAD filtre le discours du chef de l’Etat.

Le chef de l’état commence par un rappel des mesures prises pour la lutte contre la covid-19. Ensuite, il a informé l’opinion des actions initiées par le gouvernement pour vaincre le coronavirus. Il s’agit entre autres de la présence des médecins cubains, la commande de 1.200.000 masques pour les populations, la mise en place d’un fond de garanti des prêts et d’un fond d’appui des grands groupements et PME.

Après cette introduction, Pr Alpha Condé donne les statistiques épidémiologiques pour montrer qu’avec 27.802 cas testés seuls  4.572 sont positifs, soit un taux de guérison de 70% contre une létalité de l’ordre de 0,5%.

Education

Les universités et les salles d’examens de l’enseignement pré-universitaire rouvrent à partir du 29 juin. Un rigoureux protocole sanitaire auquel va se soumettre tous les acteurs  doit être élaboré par les départements de tutelle.

Toutefois, cette décision est loin de satisfaire les populations qui se plaignent déjà du coût élevé du transport suite à la limitation à 3 du nombre de passagers dans les taxis.

Dans ces conditions, il est important d’accompagner les élèves et professeurs. La réhabilitation et la mise à disposition des bus de transports urbain de la SOTRAGUI  est une solution envisageable pour faciliter leur déplacement.

Différentes mesures à l’échelle du pays

Entendu que la Covid-19 est encore présente dans le pays, l’exécutif admet que « tout relâchement  dans l’observation des mesures visant à contenir le virus constitue un risque de nouvelles contaminations ».  Il a ainsi invité les populations  à strictement respecter les mesures sanitaires et de distanciation sociale.

Désormais, le couvre-feu est allégé à Conakry, Coyah et Dubréka mais il reste totalement levé à l’intérieur du pays. A ce stade, il convient de demander l’impact du couvre-feu sur la propagation de la maladie.

LEJEPAD reste convaincu que cette décision est  pédagogique et prudente car l’ouverture doit se faire par étape et de façon réversible en fonction de la situation épidémiologique dans le pays.

La reconduction de l’état d’urgence  sanitaire dépendra du vote à l’Assemblée Nationale qui est déjà saisie sur la question par l’exécutif.

Pr Alpha Condé : Je rassure

Pour conclure, le président rend hommage au personnel soignant et puis il « rassure que la préservation de la vie et la santé de nos concitoyen présidera mes choix ».

leave a comment